A la découverte d’Albi en France

ALBI: LA CITÉ ÉPISCOPALE

Albi, cité épiscopale fait partie des grands sites de Midi-Pyrénées et est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010. Elle est surnommée Albi la rouge (ou l’autre ville rose) à cause de l’omniprésence de la brique d’argile dans les constructions anciennes.

 

La cité épiscopale d’Albi pris forme au Moyen-Âge après la victoire de l’Église romaine sur le catharisme lors de la Croisade contre les Albigeois. L’ensemble de la cathédrale Sainte-Cécile et du palais de la Berbie représente la puissance retrouvée du clergé.

La cathédrale Sainte-Cécile, dont le clocher culmine à 78 mètres de hauteur se repère de loin dans la campagne albigeoise.

Cette impressionnante cathédrale fortifiée construite en briques apparentes possède une architecture gothique méridionale unique. Sa construction a duré deux siècles de 1282 à 1480. L’unique entrée latérale est formée par un baldaquin en pierre richement décoré.

 

Sous son aspect extérieur militaire et sobre d’église fortifiée, la cathédrale Sainte-Cécile renferme une décoration intérieure complexe et riche en ornements. Les peintures de la nef et de la voûte ont été réalisées par des peintres italiens à partir de 1509. Les fresques représentent des scènes pastorales, des personnages importants (avec des sections dédiées à Sainte-Cécile) ainsi que des événements de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament.

 

Le grand orgue date du 18ème siècle. Ce remarquable travail est signé Christophe Moucherel. L’orgue couronne la fresque du Jugement Dernier peinte par des artistes flamands.

 

albi cité épiscopale cathedrale sainte-cecile

 

Le choeur est une église dans l’église. La beauté et la finesse des sculptures sont la preuve de la virtuosité des artisans de l’époque. Cette dentelle de pierre est flamboyante.

Imposante forteresse féodale construite au 13ème siècle, le palais de la Berbieabrite actuellement le musée Toulouse-Lautrec qui naquit à Albi. Une grande partie de l’oeuvre de ce peintre postimpressionniste est exposée dans cet ancien palais des archevêques d’Albi.

La promenade sur les remparts ceinturant les jardins du palais de la Berbie offre un excellent point de vue sur le Tarn, ainsi que sur le Pont-Vieux, sur le pont du 22 août 1944 et sur les moulins albigeois

 

À quelques pas de la cathédrale Sainte-Cécile, se trouvent la collégiale et le cloître Saint-Salvy. L’art roman et l’art gothique s’y côtoient. Au sein de l’enceinte, le jardin des Simples est un havre de paix.

 

La cité épiscopale est parcourue par des rues piétonnes et commerçantes bordées de charmantes maisons anciennes en briques et en colombages qui clôtureront la visite d’Albi.

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *