Découvrez les hautes-terres d’Ecosse

HIGHLANDS, LES HAUTES TERRES D’ÉCOSSE

Les Highlands ou Hautes Terres d’Écosse sont le coeur sauvage du pays. Ces espaces diffèrent du reste de l’Écosse par le paysage montagneux et isolé, mais aussi par la langue traditionnelle.

Dans les Highlands, on parle gaélique alors que dans le sud, on parle scots. Avec moins de 400 000 habitants, les Hautes Terres d’Écosse sont parmi les derniers espaces vierges en Europe.

Leur beauté change au rythme d’un climat capricieux et ravira les passionnés de nature sauvage à la recherche d’authenticité et d’observation d’une faune menacée.

LE DÉBUT DES HIGHLANDS

Les Higlands ou Haute Terres d’Écosse commencent au parc national des Trossachs, dans la région d’Argyll et au nord de l’ancien comté de Perthshire.

LE PARC NATIONAL DU LOCH LOMOND ET DES TROSSACHS

Le parc national du Loch Lomond et des Trossachs présente des paysages grandioses et abrite une faune riche (cerfs, milans royaux, balbuzards, harengs d’eau douce, cygnes, oies…). Une multitude de sentiers vous feront découvrir les lochs et montagnes boisées du parc. Le parc est connu pour le plus grand lac du Royaume-Uni: le Loch Lomond.

Puis découvrez le Loch Katrine en naviguant sur le plus que centenaire navire Sir Walter Scott.

PERTHSHIRE

Le nord du comté de Perthshire marque le début des Highlands. C’est à cet endroit que les Hautes Terres d’Écosse s’élèvent progressivement vers les montagnes des Cairngorms.

Le château de Blair à l’entrée du parc national des Cairngorms, vers Pitlochry, sera l’occasion d’une belle visite. Cet édifice date du XIIIè siècle. Sa couleur blanche sur fond de collines verdoyantes offre un tableau remarquable.

La promenade dans son jardin Hercules et à l’intérieur du château est intéressante. La salle de bal est impressionnante et les autres pièces richement décorées ne sont pas en reste.

A noter que vous pourrez faire un safari 4×4 sur les terres environnantes du château pour découvrir les cerfs et la vie sauvage.

ARGYLL

La région de l’Argyll marque, elle aussi, le début des Highlands, mais côté mer sur la côte ouest de l’Écosse. C’est une région séduisante avec ses bras de mer (nommés aussi lochs), ses châteaux et ses ports.

Le château d’Inveraray en est un des joyaux architecturaux. Ses décors intérieurs et ses riches collections retiendront l’intérêt des visiteurs.

Oban et son port sont prisés des touristes pour son cadre marin superbe, ses bons restaurants et ses boutiques achalandées. Le panorama depuis la colline et la tour ronde est spectaculaire. Oban est connue pour être la porte d’entrée aux îles écossaises et la capitale d’Écosse des fruits de mer. Les amateurs de whisky single malt apprécieront la visite à la distillerie de la ville.

Les ruines du château Dunollie en bord de mer sont les vestiges du clan MacDouglas alors que le château de Dunstaffnage ouvert au public représente l’histoire du clan Campbell.

Au nord d’Oban, le site du château de Stalker isolé sur son îlot et le loch Lynnhe, présentent un paysage typique des Highlands.

A l’est d’Oban et au bord du très long Loch Awe, le site du château de Kilchurn vaut le coup d’oeil.

AU COEUR DES HAUTES TERRES D’ÉCOSSE

GLENCOE ET FORT WILLIAM

Glencoe est sans doute la vallée la plus pittoresque et la plus célèbre d’Écosse. Le spectacle, les couleurs, les ruisseaux sont magiques. Vos photos peuvent être que réussies en ces lieux.

La beauté du Buachaille Etive Mor fait oublier le massacre de Glencoe en 1692, où le clan MacDonald fut anéanti par le roi d’Angleterre Guillaume III.

La ville de Fort William est un grand centre pour les activités de plein-air. Elle est située au pied du mont Ben Nevis, le plus haut sommet du Royaume-Uni (1344 mètres). L’hiver, la montagne accueille les skieurs et l’été c’est au tour des randonneurs et vététistes.

Côté patrimoine, l’ancien château d’Inverlochy se dresse au bord de la rivière Lochy. Et le West Highland Museum retrace l’histoire du prince Charles Édouard Stuart et du jacobitisme.

 

Église à Fort William

A l’ouest de Fort William, sur le superbe site de Glenfinnan, un mémorial commémore le soulèvement de 1745 et la revendication du trône d’Écosse et d’Angleterre par le prince Charles Édouard Stuart. Le musée du rail de Glenfinnan mérite aussi un détour.

INVERNESS-SHIRE

Les Highlands sont connus pour leurs légendes et leurs monstres. La région d’Inverness-shire est, encore de nos jours, source de ces histoires avec le fameux monstre du Loch Ness au bord duquel se dresse les ruines du château d’Urquhart.

La ville d’Inverness est la capitale des Highlands. Elle possède un certains nombres de bâtiments historiques. Le plus remarquable est le château d’Inverness qui couronne la colline.

TORRIDON ET ULLAPOOL

Cette région présente de nombreux lochs dans lesquels se reflètent de remarquables massifs montagneux.

Au loch Torridon, les montagnes s’élèvent à près de 1100 mètres au-dessus de la mer.

Les sommets de Beinn Alligin, Beinn Eighe et Beinn Dearg participent à la féerie des lieux.

Au sud de Torridon, mentionnons deux lieux pittoresques des Hautes Terres d’Écosse: le Loch Carron ainsi que le château d’Eilean Donan.

En bord de mer et au nord de Torridon, la petite ville portuaire d’Ullapool est une étape bien sympathique. C’est le point de départ des liaisons vers l’île de Harris et de randonnées vers le sommet du Sgurr Mor.

Au nord d’Ullappool, quelques sommets comme le Cul Beag offrent des vues splendides sur ces Hautes Terres d’Écosse.

 

SUTHERLAND ET CAITHNESS

La région de Sutherland englobe des paysages montagneux sur le secteur du Loch Assynt et des paysages côtiers au Nord avec de très belles plages.

Les montagnes aux environs du Loch Assynt sont très reconnaissables et de très belles tels que le Suilven, le Quinag…

Enfin, sur les bords du Loch Assynt, se dressent les ruines du château d’Ardvreck formant un paysage typique des Highlands.

Nous ne dérogeons pas à la règle des châteaux remarquables avec celui le château de Dunrobin. Ou bien, proche de Wick, les ruines du château de Sinclair Girnigoe en bord de mer tout au nord de l’Écosse.

A la pointe Nord Est de la région de Caithness et en face des îles Orcades, les falaises et les piles de Duncansby en grès rouge abritent de nombreuses colonies d’oiseaux et émerveillent notre regard.

 

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *