Le hockey sur glace est une religion au Canada

Non je n’exagère pas le moins du monde! Comme vous le savez cela fait bientôt 4 ans que je vis dans la petite bougarde de Montréal. Et je pense que si je devais nommer un facteur dépaysant, mis-à-part l’accent  , cela serait sans aucun doute le rapport au sport et plus spécialement le Hockey sur glace. Mettez un casque parce que cela va cogner dur!

Le hockey. 

Bon je ne suis pas du tout amateur de Hockey, je préfère le Basket-ball ou le Football américain, donc excusez moi de ma connaissance assez limitée de ce sport.

Pour dire simplement, le but est de marquer des buts sur une patinoire. Les joueurs ont la particularité d’avoir des carrures de rugbymen et d’être équipés d’armures et de batons. Bon je caricature un peu, mais vous comprenez l’idée. Ce sport est encore plus violent que le rugby ou le football dans le sens où il est autorisé de se battre et de mettre k.o un joueur avec un tacle (on appelle cela « une mise-en-échec »). Personellement, c’est les seuls moments que j’attends car je trouve que c’est vraiment difficile de suivre le palet sur la glace …

Le culte.

À Montréal, l’équipe s’appelle « Les Canadiens de Montréal » , malgré le nom super pas original, dans un contexte ou les québecois ne se considèrent pas canadien, les habitants ne jurent que par les Canadiens. Même les français qui viennent après 4 mois portent des jersey avec leurs couleurs. Ce sport est la source de rivalités impressionantes entre les villes: Montréal déteste Boston par exemple. Si vous croyez que PSG-OM c’est violent ne venait pas en Amérique du Nord.

Je vais vous présenter vite fait une des photos des plus connues, si ce n’est la plus connues, de l’année 2011. Je pense qu’elle vous est à tous familière.

 

Cette photo a été prise par le photographe Rich Lam durant les émeutes de Vancouver. Ces émeutes ont été un embarras total pour la ville et le Canada dans son ensemble. Et pourquoi? Parce que les Canucks de Vancouver ont perdu le dernier match de la Coupe Stanley (comprenez la finale de la coupe d’Europe en foot). Cela l’avait foutu mal car c’était à l’époque du printemps arabe avec des pays qui brulait pour la liberté alors que Vancouver brulait à cause d’un match de sport.

Aussi je voulais vous parler d’un autre incident qui a provoqué pas mal de soucis à Montréal.

Ce geste anti-scandale a provoqué une très vive émotion en Ville. Le joueur des Canadiens (en bleu/blanc/rouge) a eut une commosion cérébrale. Le pire est que Chara, le fautif, n’a pas été suspendu du la Ligue National de Hockey. Qu’est-ce qui s’est passé donc? Le lendemain, le service de police de Montréal a été saturé d’appels afin de porter plaintes pour agression. Même si la réaction des fans est belle je trouve, le problème qui s’est posé est que les personnes « vraiment » dans le besoin n’arrivaient pas forcément à joindre la police.

Bref je ne vous dis pas cela pour vous dégouter, je parle d’extrêmes qu’on ne trouvera pas en France et c’est cela qui les rend dépaysants. Si j’utilisais le mot culte et le terme « religion » c’est pour parler d’un aspect un peu plus drôle. En fait quand je suis arrivé au Canada pour faire mes études, un cours se donnait. Pour dire à quel point ce sport est encré dans la culture populaire, le cours s’intitulait « Le Canadien est-il une religion? ». C’est vraiment pas des choses que l’on verrait en France. Ce qui rend je pense rend les sports plus palpitants en Amérique du Nord est qu’ils sont suivis par des villes entières. Une telle ferveur est vraiment incroyable à vivre et à voir. Je vous le conseil. D’ailleurs si vous voulez mon avis, j’aimerais vivre un an à Boston qui est clairement LA meilleur ville concernant le sport et si je vous dis les noms vous êtes obligé d’en connaitre au moins une: Red-Sox- Patriots, Bruins, Celtics.

Et vous avez-vous déjà expérimenter de telles ferveurs?

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *