Les 3 corniches de la French Riviera

Les 3 corniches de la French Rivera

Les 3 corniches de la Rivera sont les célèbres routes panoramiques reliant Nice à Menton. La route inférieure est appelée Corniche Inférieure ou Corniche du Littoral.

Le route intermédiaire est appelée la Corniche Moyenne et enfin la route la plus en altitude est la Grande Corniche. Elles vous proposent une succession de vues panoramiques toutes plus belles les unes que les autres.

Attention, elle est très fréquentée en été. Elle longe le bord de mer au pied des dernières pentes des Alpes et court de plage en plage.

Depuis Nice, vous pouvez la prendre par le boulevard Carnot et admirer une dernière fois la Baie des Anges et voir à la sortie du port le château de l’Anglais construit en 1856 et de couleur rose bonbon. En contournant la base du mont Boron, une autre jolie vue arrive avec la célèbre rade de Villefranche-sur-Mer et le fameux Cap Ferrat.

Villefranche-sur-Mer a gardé son cachet ancien avec sa vieille ville, son charmant port et ses couleurs éclatantes, ainsi que la chapelle St-Pierre décorée par Jean Cocteau et la citadelle St-Elme (XVIè siècle) qui abrite 2 musées d’art moderne. Des navettes sont au départ pour une petite croisière de visite du Cap Ferrat.

Le Cap-Ferrat, qui donne son nom à toute la presqu’île mérite le détour pour la promenade Maurice-Rouvier et le sentier de la pointe St-Hospice. La villa Efrussi de Rothschild (ou villa Ile-de-France) et ses 9 jardins de rêve, inscrits aux monuments historiques, constituent le joyau de la visite. Elle appartient à la fondation Efrussi de Rothschild et présente de riches collections d’art. Ne pas rater la fête des roses et des plantes qui s’y tient au mois de mai. A noter aussi, un festival d’opéra l’été. Et pour en prendre plein les yeux, visitez leur formidable galerie photos sur le site internet de la villa: http://www.villa-ephrussi.com.

 

Puis en arrivant à Beaulieu-sur-Mer, la visite incontournable de la villa grecque Kérilos qui vous transporte dans l’ambiance de l’antiquité grâce à ses reconstitutions extraordinaires. Sans parler du cadre idyllique que présentent ses extérieurs. Pour se mettre l’eau à la bouche, visitez leur formidable galerie photos sur le site internet de la villa: http://www.villa-kerylos.com.

La route se poursuit avec quelques jolies vues dont les jolies plages d’Eze et de Mala au Cap d’Ail avant d’arriver sur Monaco qui nécessite une grande visite.

Avant Menton, la fin de la Corniche Inférieure vous dévoile son dernier trésor (partagé avec les 2 autres corniches): Roquebrune-Cap-Martin et son village perché, son château médiéval, sa baie ainsi que le Cap Martin et son sentier touristique.

Conseil primordial: partir de Nice pour pouvoir accéder aux points de vue et à leurs parkings qui se trouvent côté mer.
En sortant de Nice, elle débute par Corniche André de Joly avec déjà un 1er arrêt au fort du mont St-Alban pour une exceptionnelle vue panoramique balayant la mer depuis l’Italie jusqu’à Antibes.

 

De nouveau en route, vous prenez encore de la hauteur et la vue se dégage au col de Villefranche, sur la baie et le Cap Ferrat.
Le deuxième très beau point, de vue se trouve sur le plateau Saint-Michel à Beaulieu-sur-Mer où vous pouvez admirer le Golf de St-Hospice.

En continuant la route, le village d’Eze vous attend, perché au sommet de son rocher. Laissez vous conduire par ses ruelles escarpées aux nombreuses boutiques qui vous mèneront au jardin exotique et aux ruines d’un ancien château. Eze est aussi connue pour le parfum et vous pourrez visiter les 2 parfumeries: la parfumerie Fragonard et la parfumerie Galimard.

 

Enfin, avant de terminer la ballade sur cette corniche et de rejoindre Menton par Roquebrune-Cap-Matin, profitez du dernier beau panorama sur Monaco au Mont des Mules.

Une fois la Moyenne Corniche visitée, vous pouvez revenir sur Nice en passant par la Grande Corniche.

Premier panorama au niveau de l’hôtel Le Vistaëro, depuis lequel vous aurez une vue étendue et superbe du cap Mortola côté Italie, du cap Martin et de Monaco.
Arrêtez vous ensuite pour visiter le village de la Turbie et son Trophée des Alpes qui fut élevé en l’honneur de l’empereur Auguste et qui marquait la frontière entre l’Italie et la Gaule.

 

Après avoir repris la route, vous passerez par le col d’Eze qui offre cette fois un nouveau point de vue sur les montagnes des hautes vallées de la Vésubie et du Var. Sur la droite, vous pourrez monter à l’Astrorama au fort de la Revère, qui permet de faire des observations astronomiques en soirée. Pour les randonneurs: parmi quelques promenades pédestres du Parc de la Grande Corniche, un sentier existe au départ de la Turbie pour atteindre le fort.

Enfin, la Grande Corniche, vous offrira encore 3 panoramas avant d’arriver à Nice. Le 1er de ces points de vue se fait au belvédère d’Eze. Vous pouvez y admirer la Tête de chien, Eze, le Cap Ferrat et même laisser aller votre regard jusqu’au massif de l’Estérel et aux îles de Lérins au large de Cannes, en passant par le cap d’Antibes. Les 2 autres belles vues sont au col des 4 chemins et au mont gros (où se situe l’observatoire de Nice).

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *