Bien que le côté financier fasse partie de nos priorités lorsqu’on prévoit de voyager, les dépenses liées à la carte bancaire ne figurent pas toujours dans nos prévisions… C’est ainsi que l’on se retrouve à payer un montant exorbitant à la fin du voyage suite aux diverses transactions effectuées à l’étranger ! Que faire pour ne pas vous ruiner en frais bancaire lorsque vous êtes en déplacement ? Voici quelques conseils qui pourraient vous aider !

Bien choisir sa carte pour voyager à l’étranger

La première chose à faire si vous êtes régulièrement en déplacement est de choisir la meilleure banque pour voyager. Banques traditionnelles et néobanques proposent de nombreuses offres répondant à ce genre de besoin. Faîtes donc un petit comparatif afin de déterminer celle qui vous convient le mieux !

L’offre de Ditto

Il est nécessaire de souscrire en France pour bénéficier de l’offre proposée par Ditto. L’abonnement annuel est de 118,80 euros pour profiter du compte et de la carte bancaire. En dehors de la zone Euro, l’utilisation de la carte pour un paiement et un retrait est gratuite. Que vous soyez un petit ou un grand voyageur, les coûts seront alors les mêmes. Autre point fort de l’offre : vous pouvez utiliser la carte dans 27 devises différentes.

Les avantages proposés par Max

Max est l’une des offres les plus récentes que l’on retrouve sur le marché. Proposés par le Crédit Mutuel avec un compte assorti d’une carte bancaire, cette offre est l’une des plus accessibles et abordables que l’on puisse trouver jusqu’à présent. En effet, aucun frais n’est imposé par la banque : que ce soit pour le paiement, le retrait ou la gestion du comte, tout est gratuit !

La carte de Morning Pay

Pour souscrire à l’offre de Morning Pay, il faut également être résident en France. Comparée aux deux autres offres précédentes, elle est beaucoup plus coûteuse mais permet de profiter d’autres avantages. La gestion de compte est de 24 euros annuellement. Pour un paiement hors de la zone euro, il faudra payer une commission de 2%. Au-delà de 2 retraits, un coût de 2 euros mensuel est également prélevé par la banque. Pour un petit voyageur, les frais seront alors au minimum de 48 euros tandis qu’un grand voyageur devra payer jusqu’à 128 euros.

Des économies en fonction de vos déplacements

Même si les offres des néobanques semblent très avantageuses, les économies que vous pourrez réaliser dépendent d’autres paramètres. Parmi ceux à prendre en compte, il y a notamment :
La fréquence de vos voyages : Votre profil de petit ou grand voyageur permet d’établir les économies possibles ainsi que les éventuelles dépenses liées à la carte bancaire. Avec le bon choix de carte, sachez qu’il est facile de réduire les frais de 100 à 300 euros lors de vos déplacements.
Vos habitudes en déplacements : les frais de retrait et de paiement doivent être pris en compte en fonction des transactions que vous êtes susceptibles de réaliser fréquemment. Dans certains cas, les offres « tout compris » peuvent être très intéressantes.

Autres usages à prendre en compte

Etant des néobanques, l’usage de ces offres nécessite que vous soyez à l’aise avec les appareils mobiles. En effet, tout se fait à partir de votre Smartphone, que ce soit un paiement ou la gestion du compte. Parmi les pièges à éviter, n’oubliez pas non plus que les cartes spéciales voyageurs hors zone euros sont plus coûteuses en cas d’utilisation en France. Comme la plupart sont des établissements de paiement, vous ne pourrez également pas profiter d’un découvert ou d’un chéquier. Il est donc plus sage de l’utiliser comme seconde carte bancaire.