Escarpés et accidentés, les canyons sont des paysages qui résultent de l’érosion de la roche par l’eau. Le résultat final peut être d’une beauté époustouflante. On peut y faire de l’escalade, du canyoning et de la randonnée. Quelques-uns de ces canyons, de par leur géologie et les éléments naturels qu’on y rencontre, peuvent être considérés comme faisant partie des plus spectaculaires au monde. En voici une sélection.

Les gorges du Verdon en France

Les gorges du Verdon se situent au cœur de la région de PACA à cheval entre le Var et les Alpes de Haute-Provence. Creusées en altitude par la rivière éponyme du Verdon, elles bénéficient d’un climat méditerranéen adouci par la proximité des Alpes du Sud. Dans cette région, les pluies sont peu fréquentes, mais surviennent en général brusquement et sont abondantes. Fait étonnant, les hivers sont à la fois neigeux, frais et ensoleillés.

Quand partir ?

Le meilleur moment pour partir dans le Verdon en France est l’été. Pour des vacances riches en activités, nous vous recommandons la saison touristique qui couvre la période de Pâques à septembre et début octobre. Pensez à faire vos réservations à l’avance afin de profiter des meilleurs tarifs.

Que voir et que faire ?

Considérées comme le plus beau canyon de l’Europe, les Gorges du Verdon attirent un très grand nombre de touristes. Ces derniers sont essentiellement des amateurs de canyoning et de randonnée. Par ailleurs, on y recense jusqu’à 1500 voies d’escalade.

L’un des plus beaux spectacles de la région est certainement le Styx de Verdon qui est un magnifique mini canyon situé au cœur même du canyon des gorges du Verdon. Vous aurez également l’occasion d’observer l’Imbut, siphon naturel dans lequel disparaissent les gorges. On y retrouve d’ailleurs une chambre haute de 30 mètres qui attire les canoéistes les plus chevronnés.

Vous aurez également le choix entre d’autres activités comme :

  • le saut à l’élastique,
  • l’escalade,
  • le parapente, la randonnée (pédestre, à VTT ou à cheval)

Par ailleurs, vous pourriez aller faire une visite culturelle dans les villages du pays du Verdon comme la Rochette, Riez, Esparon de Verdon, Puimoisson, etc. Les fêtes locales et la visite des marchés de la place du village sont autant d’activités qui ne manqueront pas de vous séduire.

Où loger ?

Pour dormir aux alentours des gorges du Verdon, vous avez le choix entre la chambre d’hôte (chez un habitant), les Air BnB et les hôtels. Cependant, pour profiter au maximum de votre séjour, nous vous recommandons d’alterner camping sauvage et camping traditionnel.

Canyon de Colca

Avec un dénivelé de 3400 m, le canyon de Colca au sud du Pérou est la deuxième gorge la plus profonde du monde après le Canyon de Cotahuasi. Situé au nord de la région d’Arequipa, il possède un point culminant de 4350 m et est traversé par la rivière de Colca.

Quand partir ?

Avec une température qui varie entre 20°C le jour et 5°C la nuit, le canyon de Colca peut être visité tout au long de l’année. Toutefois, la meilleure période pour faire du trek se situe entre avril et novembre. Le temps reste aussi clément de janvier à mars, mais on observe quelques précipitations.

Que voir et que faire ?

L’un des incontournables du canyon de Colca est la Croix du Condor. Situé à 40 km du village de Chivay, ce mirador naturel permet d’observer le vol du condor des Andes (qui possède la plus grande envergure du monde).

Avec ses lodges, le village de Sangalle (situé à 2100 m d’altitude), baptisé « l’Oasis » par les randonneurs, est une véritable invitation au repos. On rencontre également dans le village de Coporaque (à 3500 m) des troupeaux d’alpagas. On peut aussi y observer des cultures de quinoa et des cascades.

Cependant, le plus beau et le plus touristique des villages de la région reste Chivay, avec son belvédère qui offre une vue panoramique. En outre, il se situe juste à 3 km des eaux thermales de la Calera.

Le canyon de Colca offre également de nombreux autres attraits. Parmi eux, nous vous recommandons une visite des ruines de Kallimarca qui offrent une vue imprenable sur le volcan Hualca-Hualca, des terrasses agricoles et du village de Cabanaconde. Les ruines d’Uyo-Uyo (ancienne capitale de la Colca) sont le lieu rêvé pour observer les vestiges des civilisations Inca et Collagua.

Pour les randonneurs expérimentés, nous recommandons une ascension du volcan de Hualca-Hualca avec sa hauteur de 6025 m.

Où loger ?

Dans le canyon de Colca, vous pouvez dormir aussi bien à Chivay qu’à Cabanaconde. Toutefois, il est préférable de choisir en tenant compte de votre itinéraire. En ce qui concerne le gîte, vous pouvez soit loger dans un des nombreux hôtels de la région ou prendre une chambre chez un habitant.

Si vous avez le goût de l’aventure, il vous est possible d’emporter votre matériel de camping pour un camping sauvage. Notez toutefois que la zone est assez désertique, pensez donc à remplir vos bouteilles dès que vous rencontrez une auberge.

Le canyon de Fjaðrárgljúfur en Islande

Le canyon de Fjaðrárgljúfur est situé au sud-ouest de l’Islande et à 8 km environ du village de Kirkjubæjarklaustur (dans la région de Surðland). Creusé par la rivière Fjaðrá, ce canyon est long de 1300 mètres pour une profondeur de 100 m.

Quand partir ?

La région de Surðland est une zone assez pluvieuse. Les précipitations sont comprises entre 103 mm (mai) et 173 mm (octobre). Paradoxalement, on y rencontre des durées d’ensoleillement pouvant aller jusqu’à 20,5 h/jour en juin. En ce qui concerne la température, elle oscille entre -0,1°C (novembre) et 13,1°C (juillet). Pensez donc à bien vous renseigner avant de partir.

Que voir et que faire ?

Rendues célèbres par le célèbre chanteur canadien Justin Bieber, les gorges du canyon de Fjaðrárgljúfur vous offrent un paysage d’une beauté féerique. Sur le bord du canyon, on retrouve un sentier pédestre bien entretenu et fréquemment pris d’assaut par les randonneurs. Mieux encore, il offre une vue imprenable sur la rivière Fjaðrá et les environs.

Cependant, l’un des incontournables de la visite de ce canyon est la découverte du point de départ de sa formation qui remonte quand même à 9000 ans ! Au village de Kirkjubæjarklaustur, vous pourrez observer une énorme coulée de lave sur l’espace naturel de Skaftáreldahraun.

Ne manquez pas non plus le magnifique lac des sœurs. La légende raconte que des sœurs religieuses se baignant dans ce lac furent entraînées vers le fond par une mystérieuse main portant un anneau doré.

Où loger ?

Au canyon de Fjaðrárgljúfur, vous pouvez loger dans un chalet individuel dans un hôtel ou dans un joli cottage dans une maison d’hôte. Si vous partez dans un camping-car, vous allez devoir vous garer dans l’un des villages alentour. La fragilité de la roche ne permet pas de camper sur place.

Pin It on Pinterest

Share This