Où partir en Avril en vacances ?

Vacances de Pâques : Où partir en Avril ?

Vous avez envie de changer d’air pour Pâques ? Le weekend de Pâques est une bonne occasion pour s’accorder une petite évasion entre les vacances d’hiver et le rush des vacances de Pâques. Nous avons réuni toutes nos expériences de weekends et nous sommes tombés d’accord sur ce Top 3 de villes à visiter pour Pâques.

Bon voyage !

Istanbul, Turquie pour Pâques

mosquee bleu autre

La ville qui s’appelait Constantinople autrefois est la plus grande ville en Turquie et la seule ville à cheval sur deux continents. Toutes les attractions principales sont facilement accessibles à pied ce qui vous permet de vous passer des transports en commun. Comme Lyon, cette ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et présente une super destination pour Pâques.

Sa position entre la Mer Noire et la Méditerranée est à l’origine d’une population istanbuliote éclectique et issue de milieux culturels différents. Istanbul, c’est de la culture avec un grand « C », en vous offrant par exemple la visite de l’église Sainte-Sophie (Ayasofia) ouverte en 532 ou la Mosquée Bleue. N’oubliez pas que vous devez être couverts pour entrer dans ces lieux de cultes. Continuez votre balade culturelle par la Citerne Basilique, cette immense citerne souterraine qui stockait à l’époque l’eau de l’hiver pour l’été. On peut voir la citerne en partie dans le film « Bons Baiser de Russie » et elle fait  aussi partie intégrante du roman « Inferno » de Dan Brown. Pour s’octroyer une rêverie des  1001 nuits, rendez-vous au palais Topkapi et admirez la collection de bijoux ottomans ou alors la collection d’armes.

 

Un petit creux après toute cette culture ? Vous seriez surpris de la variété des plats du monde entier qu’Istanbul vous offre. Mais bien évidemment, on ne peut pas passer à côté du kebab local qui n’a rien à voir avec ce que vous connaissez chez vous. Vous y trouverez des Kebab avec de la pomme grenade ou d’autres fruits, un vrai délice. Pour goûter à la cuisine locale, faites une tour au quartier Galata.

Vos vacances ne seront pas réussies sans un volet shopping ? Ajoutez le Grand Bazar sur votre liste de choses à faire. C’est en effet un des plus grands bazars au monde avec 4 000 boutiques reparties sur 2000 m ².  Puis, faites un tour pour la place Taksim et ces nombreux restaurants et magasins.

Complétez le tout avec une croisière sur le Bosphore pour voir la ville depuis un autre angle.

A Lyon, France pour Pâques

 

Lyon place

La Mecque des amateurs de la gastronomie vaut toujours le détour. Nichée entre les Alpes et la Méditerranée, cette ville bénéficie des deux influences, peut-être contradictoires mais pas incompatibles. Des grands chef comme Paul Bocuse viennent de Lyon ou de la région de la Rosette. Qui en mangerait pas volontier pour Pâques?

Si Lyon était plutôt considérée comme une ville industrielle à l’époque, elle est en train de devenir une des villes culturelles  à suivre en Europe.

Depuis 1998, la vieille ville et une partie de la Presqu’Île sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Lyon est aussi la ville des passages secrets et des ruelles cachées, des quartiers datant de la Renaissance et d’autres avec un flair plus moderne.

Prenez un vélo en libre-service (les Vélo’V) est c’est parti pour une découverte de la ville. Commencez en douceur par le parc de la Tête d’Or qui est le plus grand parc urbain de France et  en plus classé jardin remarquable. Pour Pâques, vous y verrez peut-être déjà les roseraies en fleurs. Le parc dispose d’un petit lac et d’une île en plus de ses jardins botaniques.

Si vous cherchez à visiter des musées, sachez que Lyon détient une des plus grandes collections françaises de peinture dans son musée des beaux-arts. Il s’y ajoute un important musée d’art contemporain et des nombreuses galeries d’art autour de la place Bellcour.  Pour les fans du cinéma, faites un tour à l’institut Lumière pour y apprendre tout sur les débuts du cinéma qui fut crée à Lyon par les frères Lumières ou encore le Musée Miniature et Cinéma dans le Vieux Lyon.

Un Pâques à Florence Italie

Florence

Si vous êtes déjà allé à Florence, vous êtes sûrement d’accord que c’est l’une des plus belles villes du monde. Riche en histoire grâce à son passé de haut-lieu du commerce au Moyen-Âge. De plus cette ville regorge de musées, palais et jardins à visiter. Le tout combiné avec le charme typique d’une ville en Toscane, dont elle est la capitale.

Commencez votre visite avec le plus ancien musée d’art d’Europe, la Galerie des Offices (Galleria degli Uffizi en VO), ouvert au public depuis 1765. Admirez-y « La Naissance de Vénus » de Botticelli ou encore « L’Annonciation »Léonardo de Vinci. Il vaut définitivement la peine de consacrer assez de temps à ce musée d’une taille de pas moins que 8000m².

Un peu moins connu par les touristes mais pourtant le deuxième musée de la ville le plus important est le Musée nationale du Bargello. Les amateurs de sculptures gothiques et de la Renaissance y trouvent leur bonheur. La collection inclue des sculptures de Donatello et de Michel-Ange.

Ne manquez pas non plus La galerie de l’Académie (Galleria dell’Accademia) abritée par l’Académie du dessin de Florence et où vous pouvez voir l’original du célèbre David de Michel-Ange ou le musée archéologique national.

La liste des musées à voir est longue ! il s’y ajoute une liste presque aussi longue de palais et de jardins, témoignant du « règne » des Médicis.

Et Florence ne serait pas Florence sans sa magnifique cathédrale qui se situe directement au centre de la ville et qui est une des plus vieilles églises de l’Italie.

Si vous avez envie d’une pause-café dans un des cafés mythiques de Florence, prenez place (attention, ici aussi, c’est plus cher qu’au comptoir) au Café Gilli sur la Piazza della Repubblica. Le café a été ouvert en 1733. En 1920 il a été transféré dans l‘immeuble à côté et aménagé dans un parfait style de la « Belle Epoque » qui a pu être conservé jusqu’à aujourd’hui.

Un séjour en Italie ne serait pas parfait sans déguster une vraie glace italienne. Prenez-en une pour rejoindre le Ponte Vecchio, vous avez intérêt à avoir terminé votre glace avant d’y arriver car ce pont est d’habitude très encombré des touristes. Pourtant, vous ne pouvez pas quitter Florence sans avoir traversé l’Arno un des symboles de la ville. Sachez que le pont qui date de 1345 est le seul à avoir survécu aux bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *