Top 10 des parcs nationaux à Madagascar

Vous rêvez d’un séjour dans la grande île, mais vous ne savez pas quoi visiter? Ici, on pourrait parler non pas des plus beaux parcs de Madagascar, mais plutôt des plus beaux parcs nationaux du monde. Souvent surnommée « l’île rouge », l’île ne mérite cependant pas cette appellation, car elle regorge de nombreuses réserves naturelles, avec une faune et une flore uniques. Pour se faire une idée des endroits les plus magnifiques à voir lors d’une escale dans le pays, voici une sélection des 10 sites naturels qu’il faudra absolument explorer.

 

10/ Isalo

Canyons, grottes, piscine naturelle et pics de grès s’enchaînent dans ce parc national, se trouvant entre Fianarantsoa et Tuléar, dans le sud de Madagascar. Historiquement, la région est considérée comme une terre sacrée par les Malgaches vivant dans cette partie de l’île. Les amateurs de randonnées pourront profiter pleinement de leur loisir et apprécier la beauté de ce paysage enchanteur. Calme et sérénité seront les seuls mots d’ordre durant ce parcours.

isalo-canyons

 

9/ Bemaraha

Les Tsingy de Bemaraha et ses canyons sont réputés mondialement. Ils offrent un paysage grandiose et spectaculaire non égalé ailleurs. Le site, déjà classé patrimoine mondial de l’UNESCO, résulte d’un empilement de coquillages et de coraux qui ont été modelés par l’eau des pluies des millions d’années auparavant. Le parc est riche en faune et flore endémiques.

bemaraha-madagascar

8/ La Montagne d’Ambre

Cette autre merveille de la nature malgache est située dans la partie nord de l’île, dans la province de Diego Suarez. Une forêt tropicale humide se niche au creux de ce parc. Les touristes viennent ici pour admirer ses cascades, lacs de cratère et chutes d’eau. En explorant les multiples recoins de ce site immense, vous pourriez entrapercevoir un lémurien sautiller dans les arbres ou croiser un reptile sur votre chemin. La forêt foisonne d’espèces animales rares et endémiques. Les botanistes, quant à eux, découvriront une végétation unique et variée.

montagne-ambre-madagascar

7/ Masoala

Ce parc qui constitue la plus grande aire protégée de Madagascar se situe sur la presqu’île de Masoala dans la partie nord-est de l’île. Pour faire de la plongée en apnée ou simplement du kayak, cette partie de la grande île est à privilégier. Le site abrite plusieurs espèces endémiques et est doté d’un écosystème marin unique, l’un des plus intéressants que l’on peut trouver dans le pays.

masoala-madagascar

6/ Zahamena

Endroit idéal pour faire du camping, ce parc a pour principale vocation la conservation de sa faune et de sa flore. Il se trouve dans la partie est de l’île, dans la province de Tamatave. Ses centaines d’espèces animales et végétales sont les principaux attraits touristiques de ce site, abondant en diversité biologique. Il est classé Patrimoine naturel mondial.

zahamena-madagascar

5/ Ranomafana

Pour faire une cure thermale pendant une escale dans la grande île, direction Ranomafana, dans la province de Fianarantsoa. Ce parc possède en effet une station thermale. Riche en biodiversité endémique, sa forêt pluviale abrite quelques espèces d’orchidées rarissimes. Toutefois, toujours se munir d’un imperméable et bien prendre son traitement antipaludique avant de partir à l’aventure dans cette vaste zone naturelle. Pour éviter les imprévus et les désagréments, il est toujours possible de planifier son séjour à Madagascar avec Marco Vasco, par exemple, qui est un prestataire de voyage sur mesure.

ranomafana-madagascar

4/ Mananara Nord

Parc terrestre et marin à la fois, le parc de Mananara Nord possède les récifs coralliens les plus

splendides de Madagascar. Ces deux parcs regroupent diverses espèces animalières comme des rongeurs, des lémuriens, des poissons d’eau douce et des oiseaux. Sa flore est toute aussi riche en espèces végétales, parmi celles-ci on peut trouver des palmiers endémiques. Les passionnés de plongée trouveront leur bonheur dans cet endroit de rêve où l’on peut admirer des cascades d’eau jaillir de ses côtes rocheuses.

mananara-nord-madagascar

3/ La Baie de Baly

Les passionnés de la faune sauvage en auront pour leurs yeux dans ce petit paradis exotique. Se trouvant à quelques kilomètres de la ville de Majunga, le site abrite plusieurs espèces rares allant de la tortue à soc aux lémuriens, diurnes et nocturnes. Le parc de la Baie de Baly préserve aussi d’autres espèces endémiques comme le héron crabier blanc ou encore l’aigle pêcheur de Madagascar.

baie-de-baly-madagascar

2/ Marojejy

Cette aire protégée se situe dans le nord-est de la grande île. Il offre un paysage et une biodiversité incomparables. On y découvre encore à ce jour des espèces animalières non répertoriées par les scientifiques. Alors, ouvrez bien les yeux lorsque vous explorerez ce site, car vous pourriez peut-être apporter votre aide à la science ! Ce parc possède sans aucun doute la végétation la plus riche et la plus diversifiée de toute l’île.

marojejy-madagascar

1/ Andohahela

On peut réaliser plusieurs types d’activités dans ce parc qui se trouve dans l’extrême sud-est de Madagascar. Pourquoi ne pas partir en excursion ou faire du trekking dans une forêt où l’on peut admirer une variété de paysages tout aussi saisissants les uns les autres. Camper ou pique-niquer au beau milieu de cette nature complexe et généreuse est une expérience à tenter.

isalo_madagascar

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *