L’Alsace est une des régions viticoles les plus anciennes de France et produit des cépages issus de ses vignobles. La fréquentation touristique de la route du vin d’Alsace n’est plus à démontrer. L’oenotourisme est une forme de tourisme d’entreprise dont l’objectif est de découvrir et d’identifier les vins traditionnels régionaux.La route du vin d’Alsace est un circuit touristique de 170 kilomètres allant de Marlenheim, au nord, à Thann, au sud et traverse une partie du parc régional des ballons des Vosges et qui valorise par différents dispositifs les différents savoirs-faire en matière d’œnologie. Les différentes opérations techniques menant à la création de vins sont partagées et expliquées aux touristes en insistant sur la spécificité des vins d’Alsace comme le Gewurztraminer.

L’Alsace est une des premières régions à mettre en place, dès 1953, une route touristique dédiée au vin blanc. Les grands domaines familiaux qui vivent du vignoble depuis des décennies comprennent alors tout l’intérêt économique et culturel à développer cette filière. Aujourd’hui le développement local ne cesse de s’améliorer car le potentiel touristique n’a pas atteint son maximum. Les arrêts et bifurcations dans des villages typiques sont des invitations à l’observation et à la compréhension des grandes caractéristiques de l’histoire régionale : villages médiévaux et leurs bâtis, églises romanes et gothiques, châteaux forts donnent une dimension intéressante à l’œnologie : comment la culture du vin s’inscrit dans une histoire plus générale et culturelle. La route traverse quelques uns des plus beaux villages de France dont la ville d’Eguisheim située à quelques kilomètres de Colmar. C’est d’ailleurs dans cette ville que naît la viticulture. L’oenotourisme propose des activités variées comme visiter des caves, suivre des sentiers spécifiques que ce soit en vélo, en train ou en voiture ou apprendre la dégustation de vins dans différents lieux patrimoniaux. Ce tourisme donne à entrevoir la force du terroir de l’Alsace entre paysages, sites remarquables et points de vue. Les vignerons, reçoivent les personnes intéressées sur leurs lieux de production et de fabrication et dévoilent ainsi un patrimoine économique unique. Les vignerons, entreprises ou petits domaines savent aussi se réinventer et se moderniser et produisent depuis peu un vin blanc bio.

Avant de devenir une des références incontournables des vins d’Alsace, Wolfberger est une petite coopérative, née il y a plus de 115 ans, en 1902, à Eguisheim. L’entreprise se démarque au fil des ans pour devenir une importante industrie du vin s’exportant aujourd’hui à l’internationale. Son savoir faire a évolué au gré des innovations techniques tout en conservant les valeurs d’authenticité qui sont les siennes. Les vignerons de Wolfberger proposent aujourd’hui une gamme de vins dédiées au crémant, aux grands cru, aux spiritueux et aux eaux de vie. Wolfberger souhaite par l’étendue de sa gamme refléter l’ensemble des différentes catégories des vins alsaciens.
Le gewurtztraminer est un des cépages dominants probablement le plus connu et haut de gamme, la boutique offre l’exubérance qui se décline selon trois décors afin que les amateurs comme les plus avertis puissent goûter à toutes les subtilités de ce vin.