Visiter l’île de Capri en Italie

le de Capri par Masdigbord

Capri est une île d’Italie qui allie glamour, luxe et beauté naturelle. Avec près de 13.000 habitants et une superficie de 10,4 km², elle est située face à la péninsule de Sorrente.

Le point culminant est Monte Solaro avec ses 589 m. Pour y accéder, rien n’est plus simple: prendre le télésiège ou le sentier escarpé qui fera découvrir la baie de Naples et la côte amalfitaine.
Parsemée de villas somptueuses, de potagers luxuriants, de côtes effritées et délavées par le soleil, des ruines romaines et de massifs de bougainvillées abondants aux couleurs éclatantes, c’est une île envoûtante, au charme fou, alliant beauté légendaire et plaisirs variés qui ont séduit empereurs romains, révolutionnaires russes, stars du show-biz. Ces paysages dominent une eau d’un bleu profond qui vient clapoter au fond de criques cachées et de grottes mystérieuses.

Tous les aspects du charme méditerranéen sont rassemblés sur cette île. Promise au tourisme, en été, le centre grouille de visiteurs d’un jour, appareil photo à la main et de gens haute couture. L’Ile est sillonnée de chemins bien entretenus qui permettent de découvrir des zones beaucoup plus tranquille.

CAPRI et ANACAPRI sont les deux principales villes de l’Ile. L’origine du nom CAPRI dérive du grec ancien sanglier. Sophistiquée, Capri est la plus riche en curiosités, activités ou en shopping (très cher). Conseil : si vous décidez de découvrir Capri à pied, mieux vaut bien organiser votre journée et surtout bien se chausser! Anacapri est plus modeste ; l’intérêt des touristes se limite à la Villa San Michele, d’Axel Munthe, écrivain philanthrope suédois, médecin mondain à la mode et médecin des pauvres. Située à 327 mètres d’altitude, la villa et son parc offrent une vue magnifique sur Capri.

Icône du chic méditerranéen, Capri a accueilli entre autre le prince Rainier et Grace Kelly, la duchesse de Windsor, Richard Burton et Elizabeth Taylor, Marisa Berenson, Valentino, Aristote Onassis, Jackie Kennedy.

La ville de Capri ressemble plus à un décor de cinéma qu’à une ville réelle, avec ses maisons en pierres blanchies à la chaux et ses rues minuscules et sans voiture. D’ailleurs, le film Vanille Fraise réalisé par Gérard Oury en 1989 fut presque entièrement tourné à Capri, ainsi qu’une partie du film Le Mépris de Jean-Luc Godard en 1963.

Parmi les grandes curiosités, on vous invite à découvrir la grotte bleue à Marina Grande. Il s’agit d’une grotte affaissée depuis l’époque préhistorique, dont toutes les issues sont bloquées, à l’exception de l’entrée actuelle d’environ 1,30 m. La lumière pénètre par une petite ouverture sous-marine et est réfractée par l’eau. Le tout combiné à la réverbération de la lumière sur le fond sableux blanc provoque une vive lumière bleue. Connue des pêcheurs, elle fut redécouverte en 1826 par 2 allemands Augustus Kopisch, écrivain, et Ernst Fries, peintre ce qui a entraîné l’afflux d’artistes, écrivains, attirés par la beauté sauvage du lieu. Par grosse mer, la grotte est fermée. Il est interdit de s’y baigner.

Au sud de Marina Grande, sur la côte opposée de l’Ile, Marina Picola est une succession de plages privées.

A la pointe déchirée au sud-ouest de Capri, dressé sur la Punta Carena, le « faro »est le 2ème phare italien par sa hauteur et sa puissance, construit en 1866. Les rochers léchés par une eau turquoise offrent un lieu propice à la baignade et à la plongée.

Quelles spécialités culinaires?

On se régale de la cuisine traditionnelle servie dans des trattorias. La salade caprese (tomates fraîches, basilic et mozarella arrosée d’huile d’olive), les ravioli caprese, farcis à la ricotta et aux herbes, le fromage caprese, mélange de mozarella et de ricotta, sont les mets classiques de l’ile. La torta caprese (gâteau au chocolat et aux amandes) et les pêches à la Capri (version des pêches au vin rouge épicé) sont les desserts traditionnels. Le limoncello (macération d’écorces de citron dans de la grappa [eau de vie]) et le finochietto sont des boissons plutôt digestives. Les prix sont élevés; mieux vaut se restaurer en dehors de Capri ville.

Quelles bonnes adresses?

On vous conseille la Capanina, trattoria traditionnelle de style hollywoodien, datant de 1930. C’est une cuisine insulaire classique avec des plats à base de pâtes aux fruits de mer, des viandes grillées, poissons frais.
Al Grottino attire la population locale et les touristes. On y sert des plats classiques, raviolis dans une sauce à la viande et à l‘ail, petites penne avec une sauce à base de roquette.
Pâtes à la sauce au lapin suivies de succulentes côtelettes d’agneau sont les spécialités servies à la Savardina Da Edouardo, restaurant décontracté où la cuisine est simple et excellente, avec des produits locaux.

Laissez un petit commentaire : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *